La pollution de Paris : les phtalates

Voillot, Jean-Pierre
2
501 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Paris est une des trois métropoles européennes les plus peuplées, avec Londres et Essen. Les dix millions d’habitants de la région parisienne consomment des produits pharmaceutiques et accumulent naturellement des déchets de toutes sortes, dont des médicaments et des plastiques. La majeure partie de ces substances est évacuée par les eaux usées avant de rejoindre – et de polluer – les fleuves et les sols.

Les matières plastiques, symboles de la société de consommation, sont-elles vraiment sans danger ?

Le Polychlorure de vinyle ou PVC est la deuxième matière plastique produite dans le monde : 17 millions de tonnes fabriquées chaque année. En 1996, on en produisait en France plus d’un million de tonnes. Lors de la production, du transport mais aussi lors de l’utilisation des produits en PVC, une catégorie de molécules particulière appelée « phtalates » est dispersée dans l’environnement. En Europe, près d’un million de tonnes sont ainsi disséminées dans notre milieu chaque année. Les phtalates représentent en outre 93% des plastifiants du marché.

Les explications de Cendrine Dargnat, doctorante à l’université Pierre et Marie Curie.

Retrouvez tous nos reportages sur www.postscriptum.fr

1 commentaire

consternant! d'ici 2020; on risque de plus pouvoir se reproduire!
effrayant!!!!!!!!!
Par montagnier claude Il y a 6 ans