Marianne Faithfull ::: Easy come, easy go

Gonzai_mag
76
18 151 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Une minute avant que l’attachée de presse ne m’annonce que c'est à nous d'interviewer Marianne Faithfull, je me rends compte que je n’ai toujours pas résolu ce problème : comment faire tenir en vingt minutes toutes les questions que je rêve de lui poser depuis vingt ans?

Au signal, je me lève, je suis le corridor menant à la mystérieuse pièce où, depuis le début de l’après-midi, les journalistes disparaissaient en révisant une dernière fois leur phrase d’introduction. L’instant d’après, elle est là, devant moi. Le reste se déroulera comme dans un rêve. Tout y était. Magique, intact. Le regard, la voix, le rire…

Vous serez sans doute déçus par cet interview. Parce que ce ne sont pas les questions que vous auriez posé si vous aviez été à ma place. Mais il faudra faire avec. Car j’avais ces deux ou trois trucs à évoquer avec elle : Godard, The Master and Marguarita, les concerts de Françoise Hardy au Savoy… Mais je m’arrête, vous connaissez tout cela aussi bien que moi !
Pierre Mikaïloff
http://www.gonzai.com

Dans les bacs (ou ce qu'il en reste): Marianne Faithfull, "easy come easy go", Naïve
Interview réalisée en novembre 2008 par Gonzaï
Réalisation: Julien Perrin
Caméras: Laurence Wasser et Julien Perrin

2 commentaires

Il aura fallu attendre 3500 vues pour enfin avoir un commentaire négatif! Yeppa!

Merci pour votre point de vue subjectif.
Cheers,
B.
Par Gonzai_mag il y a 6 ans
Lady Marianne a un charme magnétique, et c'est ce qui sauve cette interview plat et prétentieux. "Vous serez sans doute déçus par cet interview (...) ce ne sont pas les questions que vous auriez posé à ma place". Ben si, pour au moins 80% d'entre elles. Accessoirement, on aurait ptêt juste évité de faire son autopromo décomplexée du gland à la fin, mais bon, chacun fait comme il veut.

Pour autant, j'invite tout le monde à découvrir Gonzai.com, on y voit et lit des trucs bien + intéressants, d'ordinaire !
Par Bobby Podmoule il y a 6 ans