Anthologie de la musique judeo andalouse

Kolakavot

par Kolakavot

12
5 879 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Salim Halali, est né un 30 juillet 1920 à Annaba algérie. C’est à Paris qu’il rencontre Mohammed Iguerbouchen qui lui composa des morceaux à sa mesure. Il échappe à la déportation grâce au recteur de la grande mosquée de Paris qui lui délivre une attestation de conversion à l’Islam au nom de son père et fait graver le nom de ce dernier sur une tombe abandonnée du cimetière musulman de Bobigny. Au sommet de sa carriere il decide de tout arreter et leguer toute sa collossale fortune à une association algerienne pour enfants orphelins. Salim Halali est mort en juillet 2005 dans une maison de retraites à Vallauris.

Lili Boniche est né en 1921 dans la basse casbah d’Alger, de parents juifs originaires de Petite-Kabylie Akbou. Il fut l'élève de Saoud l’Oranais. Lili Boniche décide de moderniser son style, il écrit des dizaines de chansons, "Elles me venaient toutes comme ça, sans réfléchir ". Il fait dans le tango, le paso doble, le mambo,tous les rythmes en vogue, il les enrichit de phrases mélodiques typiquement arabes. Il crée la chanson populaire algéroise, mélange de mélopées juives et gitanes, d’airs glamour et de flamenco. Lili Boniche est décédé le 06 mars 2008 à Paris.

1 commentaire

musique andalouse tt court
Par RED RED il y a 5 ans