Advertising Console

    Cheikha Remitti Mariage Algerien a montpellier 2

    Repost
    NASS 13

    par NASS 13

    67
    30 603 vues
    née le 8 mai 1923 à tessala, dans la région de sidi bel-abbès. la petite fille, répondant au prénom de saâdia. Orpheline très tôt, elle s'installe à l'âge de vingt ans à rélizane, grand centre agricole, sous la protection de son saint-patron sidi m'hamed ben ouda. matériellement, comme dans tous les centre "coloniaux" en ces années 30, la situation devenait de plus en plus difficile pour les défavorisés. "on grillait le grain de blé pour remplacer le café, que l'on buvait avec du sirop. Sa rencontre avec le déjà célèbre cheikh mohamed ould ennems, qu'elle qualifie de "champion de la gasba", sera déterminante. Immortalisées par un chant de cheikh hamada ( où il y est dit qu'hommes et femmes étaient mélangés), les réjouissance peu orthodoxes de sidi abed se déroulaient sous des tentes qui, chacune, proposait un artiste - confirmé ou débutant - et le public payait entre 10 douros ( 50 centimes) et 20 douros pour assister au spectacle. Le surnom de remitti tire son origine d'un cérémonial raté à sidi abed. ce jour-là, une pluie torrentielle empêche la représentation pendant que les militaires français démontent les tentes, saâdia, en compagnie de ses musiciens et des cheicks hmada et bouras, court se réfugier dans une "cantina" pour y boire un café. l'apercevant et la reconnaissant, des clients l'accueillent avec enthousiasme. flattée, elle offre une tournée mais, ne parlant pas la langue de molière, elle se remémore un bout de chanson où elle disait : " remettez un panaché, madame " et le fredonne à la barmaid. la clientèle se met à scander "remitti, la chanteuse remitti !". depuis elle porte ce patronyme comme un étendard , mythe entre les mythes, on s'arrache la " bienheureuse" ( signification de son prénom saâdia) pour animer les fêtes de mariages et des circoncisions"