Maracouja

par Maracouja

443
620 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Massacre sous les tropiques
25 - 28 Mai 67

Pendant trois jours, Pointe-à-Pitre se transforme en antichambre de l’enfer. On tente de dresser des barricades en évitant les balles, on court, on se bat comme des damnés. Les rues boivent le sang des hommes, blancs ou nègres, peu importe. Solange Coudrieux, professeur de gymnastique reconnu et populaire à la jambe arraché par une balle. On doit l’amputer. Le sport pour lui, c’est fini. Les gens sont même tués pendant les lugubres, et silencieuses veillées mortuaires de leurs camarades. Les mères et les femmes pleurent les fils et les maris qui ne sont pas rentrés. Les cases de Pointe-à-Pitre ressemblent à des tombeaux muets.

1 commentaire

pffff rodes lui déjas.......
Par mp97110 il y a 6 ans