Advertising Console

    Dee_Caffari_AVIVA-Préparatifs2008©SAEM_Vendée

    Reposter
    pierredavid

    par pierredavid

    142
    781 vues
    Les Sables-d'Olonne (Vendée), 1er novembre 2008, Dee Caffari se prépare au Vendée Globe 2008-2009, seconde femme de cette édition à participer, en plus de la navigatrice Samantha Davies (voir autre vidéo).
    Dee Caffari a passé le plus clair de son enfance à Portsmouth (Angleterre). Elle navigue avec son papa dès le plus jeune âge dans les courants de ce must de la marine à voiles britannique, et ne pouvait donc pas être autre qu'une enfant de la balle !
    Dee Caffari fait les choses en grand. En 2004, elle participe au Global Challenge. Dès 2006, elle signe un exploit sans précédent en devenant la première femme de la planète à boucler un tour du monde en solitaire à l’envers, contre les vents et courants dominants. A bord d’un bateau de 72 pieds conçu pour un équipage, elle bataille pendant six mois pour boucler cette circumnavigation de très longue haleine : 178 jours, 3 heures et 5 minutes. Elle rejoint ainsi dans la légende les VDH, Philippe Monnet et un certain Mike Golding, avec qui elle a collaboré.
    Pour cette jolie sportive accomplie, ex monitrice de voile et ancienne professeur d’éducation physique qui a bouclé le dernier marathon de Londres en 7 heures et 23 minutes, « Le Vendée Globe est la course de voile la plus difficile : les meilleurs navigateurs du monde, les meilleurs bateaux, la plus grande flotte ». Et Dee meurt d’envie de boucler ce mythe marin qui la fera reine une fois de plus, si elle parvient à devenir la première femme à avoir couru en solitaire autour de la terre dans les deux sens.
    Le bateau Aviva est le dernier-né de la planche à dessin du cabinet Owen-Clarke. C’est aussi le sistership d’Ecover, le bateau de Mike Golding. Un choix pour permettre aux deux projets de progresser ensemble grâce à une mise en commun des informations susceptibles de faire évoluer l’ergonomie des deux voiliers.
    (Avec l'autorisation "Presse" de SAEM Vendée).
    Pour en savoir plus :
    www.infos-news-bulletin-reponse.com
    et
    www.vendeeglobe.org