Advertising Console

    Traces du sacré - Thème : l'Ombre de Dieu

    Reposter
    Centre Pompidou

    par Centre Pompidou

    1,4K
    772 vues
    Le thème l'Ombre de Dieu, une des clefs pour comprendre l'histoire de l’art contemporain, est expliquée par Jean de Loisy, le commissaire de l'exposition, à travers plusieurs œuvres.

    Dans la série des « Shadows » d'Andy Warhol, l'ombre suggère une présence et donne l’impression qu'il pourrait y avoir un envers des choses – sensation d’ambiguïté qui rappelle celle produite par le grand dessin mural tracé à la pointe d’argent par Marc Couturier. Une lumière presque vivante émane de leur surface. Ces œuvres marquent un intérêt pour un effet de mystère, que notre regard associe spontanément à la dévotion.
    Alors que le religieux semble effectuer un retour partout dans le monde, certains artistes, comme Moshe Ninio ou Paul Chan, se livrent dans leurs œuvres à une méditation sur les risques politiques associés à ce retour de l’ombre de Dieu. Comme pourrait l’insinuer l'œuvre de Jean-Michel Alberola : l'espérance tient à un fil.

    LES OEUVRES PAR ORDRE
    D'APPARITION DANS LE FILM :

    Andy WARHOL
    Diamond Dust Shadow, 1979, 193 x 127,6 cm, The Merla Art Foundation, The Dresing Collection, Londres

    Paul CHAN
    1st Light, 2005, installation avec vidéo projection numérique, 14 minutes, dimensions variables, Astrup Fearnley Collection, Oslo

    Jean-Michel ALBEROLA
    L'espérance a un fil, l'espérance à un fil, 2006-2007, dimensions variables, collection particulière

    Le site de l'exposition Traces du sacré :
    http://traces-du-sacre.centrepompidou.fr/