Advertising Console

    Haski (Rue89), Mauduit (Mediapart) et Filloux (Schibsted)

    Reposter
    Arrêt sur Images

    par Arrêt sur Images

    4,2K
    6 332 vues
    Mystérieux états généraux de la presse écrite. Voulus par Nicolas Sarkozy, inaugurés le 2 octobre, à quoi servent-ils exactement ? A sauver la presse écrite, comme l'affirme le pouvoir, ou à la placer dans la main de l'Elysée, comme le craignent les mauvais esprits ?

    Lourde suspicion, que les organisateurs tentent de démentir. Mais alors, pourquoi ces états généraux se déroulent-ils dans une ambiance aussi opaque ?

    Pour expliquer pourquoi ils participent (ou non) aux états généraux, Pierre Haski, président du directoire de Rue89, Laurent Mauduit, journaliste de Mediapart et Frédéric Filloux, ex-directeur de la rédaction de 20 minutes et éditeur d'une lettre d'information sur le business des médias, sont sur notre plateau.

    Avec eux, notre journaliste Dan Israel... qui ne savait pas encore qu'il allait se voir refuser l'accès à une réunion des états généraux par le conseiller de l'Elysée, Nicolas Princen.