Advertising Console

    Rochefort CREDOC fécondité

    Repost
    Olivier Hersent

    par Olivier Hersent

    7
    67 vues
    Le taux de fécondité élevé de la France demeurera-t-il élevé en 2025 et quels changements peut-on envisager ? Les modifications comportementales des Français laissent apparaître un fort désir de projet familial. Paradoxalement, ces désirs de famille s’accompagnent aussi d’une forte montée de la divorcialité. Enfin, cette augmentation des divorces aboutit aussi à une croissance des naissances. C’est donc un enchainement de vies de famille qui sera accompagné par les progrès techniques puisque l’enfant conçu après 40 ans sera probablement une réalité concrète et permanente en 2025.