Advertising Console

    France vs espagne coupe du monde 2006

    Repost
    Zinedine ZIdane

    par Zinedine ZIdane

    24
    36 888 vues
    Egalité au tableau d'affichage. Pas forcément dans les esprits. C'est Lilian Thuram qui avait raison : ça se jouerait dans la tête. Au retour des vestiaires, les Bleus franchirent un cap dans leur marche vers l'exploit (car c'en est un), en s'assurant un meilleur contrôle du ballon qu'en première période, en se procurant les premières occasions (Malouda 52e, Ribéry 59e) sans en concéder de monstrueuses (Luis Garcia 69e, Joaquin 74e). Alors que la prolongation se dessinait comme l'issue logique d'un match intense, équilibré, agréable mais sans grandes envolées, les débats se crispèrent et la France sut profiter de ses nerfs pour arracher ses retrouvailles avec le Brésil. Elle ajouta une pierre à ses progrès en prenant l'avantage sur un coup de pied arrêté, pour la première fois du tournoi. Un coup franc à la courbe parfaite de Zidane poussé dans le but par une tête de Vieira, aidé par Ramos (82e, 2-1). Inégal jusque-là, et chambré par l'immense colonie espagnole, le capitaine se mit à la hauteur de l'événement en inscrivant le troisième but, à l'issue d'un contre, avec la maîtrise d'un géant (92e, 3-1). Il a fêté ça avec l'enthousiasme d'un junior, avec les autres, comme avant. Avant de retrouver l'adversaire qui a fait sa gloire, Zidane n'est toujours pas à la retraite.