Advertising Console

    Asch expérience traduction

    Reposter
    Newtoon

    par Newtoon

    73
    48 157 vues

    17 commentaires

    rmigia
    ^^ ha ha Super video Merci ^^
    Par rmigiaIl y a 6 ans
    Marre des cuistres
    Ah, non pas le mythe de Galilée le martyr ! Par pitié.

    . Bien qu'avec le passage du temps il est devenu apparent que les arguments de la communauté scientifique contre la position de Galilée n'étaient pas aussi convaincants qu'on les avaient d'abord crus, les écrits de Galilée eux-mêmes étaient assez peu décisifs. Moy conclut que le livre de Galilée publié en 1632, qu'il croyait prouver enfin sa thèse du héliocentrisme, n'atteigna pas cet objectif mais plutôt:

    "La nouvelle preuve de Galilée n'avait aucun sens. il s'agissait d'un argument sans queue ni tête, affirmant que le mouvement des marées permet de prouver que la Terre tourne en orbite autour du Soleil. Mais l'argument n'arrive pas à atteindre son objectif. Lorsque les critiques devinrent plus acerbes, on se rendait compte que Galilée ne savait pas comment prouver que la Terre se déplace véritablement. (Il s'est même trompé sur le nombre de marées par jour!)
    Par Marre des cuistresIl y a 7 ans
    Newtoon
    Si l'étude est bien scientifiquement neutre (pas de jugement effectivement), je pense que tout le monde sera d'accord que si l'on montre au participant, après coup, en vidéo, qu'il a donné une mauvaise réponse pourtant évidente (car influencé par le groupe), ce participant ne pourra pas s'empêcher de penser qu'il s'est montré "bien bête" (même si on lui explique qu'il ne doit pas s'en vouloir car il est "programmé" ainsi).
    Le conformisme constaté ici ne peut donc être vu comme neutre (c'est l'expérience qui veut cela) , même si, je le répète, ce conformisme est, pris dans sa globalité, très probablement avantageux pour la survie en milieu social.
    Quant-à la complémentarité entre psychologie et biologie, elle est pour moi assez manifeste actuellement : que d'études psychologiques se fondent sur des expériences avec scans IRM. Ne parlons pas des rapprochements entre psycho et biologie évolutive (Darwin).
    Par NewtoonIl y a 7 ans
    jiti-way
    Bref tout ça pour dire qu'il faut garder à l'esprit le découpage de la discipline psychologique en France (psy' clinique, psy' sociale, psy' du développement, psy' cognitive et psychophysiologie) et qu'on ce rend compte de plus en plus que ce découpage est relativement arbitraire (mais nécessaire au fonctionnement de cette disipline scientifique et à sa vulgarisation certes).
    Par jiti-wayIl y a 7 ans
    jiti-way
    Pour le cas kitty, même si ton descriptif est bon, je pense que l'on ne peut se contenter d'une explication psychosociale (disons qu'elle est suffisante pour vulgariser le sujet au public). A mon sens il faut intégrer autant de psychologie cognitive, que clinique voire des aspects psychophysiologiques (dans le cas Kitty on peut trouver une similitude entre l'inaction des témoins et le freezing, ce dernier aurait peut-être pu être amené par des phénomènes psychiques d'ordres cognitifs ou/et cliniques ayant entraîner des pensées interférentes et une action biologique).
    La complémentarité entre Psychologique et Biologique est aujourd'hui nécessaire dans la psychologie "moderne" (on ne peut penser le mémoire qu'en des termes cognitifs, des travaux récents ont trouvé une source moléculaire pour la mémoire!).
    Par jiti-wayIl y a 7 ans
    Voir plus de commentaires