Advertising Console

    Zemmour face à Benoîte Groult

    Reposter
    Prince de Condé

    par Prince de Condé

    1,8K
    21 486 vues

    139 commentaires

    ganglof
    les feministes sont souvent des mal baisées
    Par ganglofIl y a 5 ans
    Genevieve Hebert
    D'ou lui vient cette haine des femmes? pauvre type il a du beaucoup trop être chouchouté par sa mère....
    Par Genevieve HebertIl y a 5 ans
    ngen
    @nougatine-1

    C'est vrai pour les magazines féminins, mais plus qu'une bible, ils ne sont ni plus ni moins que des chevaux de Troie du capitalisme : ce sont les seuls par exemple à contenir autant de pages de pubs et d'encarts publicitaires, tous magazines confondus. Sans compter qu'ils sont aussi les seuls à donner des modes de comportement, tout ça étant "maquillé" derrière des prétexte comme la mode, la minceur obligatoire (sujet de prédilection à chaque arrivée de printemps), mais aussi les voyages, les destinations "tendances", etc, etc.... La femme s'est "libérée" du patriarcat pour être finalement l'esclave de la mode, de la jeunesse obligatoire, et l'explication du monde par une psychologie de bistrot

    Il n'y a aucun équivalent chez les autres magazines, quels que soient les sujets qu'il traitent , qu'ils soient à destination des femmes aussi bien que des hommes, ou uniquement des hommes.
    Par ngenIl y a 6 ans
    nougatine-1
    J'ajouterai qu 'elles ont oeuvré sans relâche (et continuent ) à séparer la femme de son mari ,pour dans le même temps la placer sous une domination ,une dépendance étrangère : le patron,le système capitaliste,l'obsession des hautes études menant au carrièrisme (comme si tous les hommes avaient fait ou faisaient tous de hautes études ... un non-sens absolu ) et le symbole de cette pseudo libération :le magazine féminin ,pétri de l'éditorial à la dernière page de l'esprit féministe le plus crasseux qui soit et agrémenté de tout un tas de pubs tentatrices ,excitant sans cesse la convoitise.
    Je me rappelle la chanson "Femme Libérée" des années 80 qui faisait bien référence à la dictature qu'exerce les magazines sur la femme "libre" mais si fragile. Ces torchons sont devenus la nouvelle bible de la femme moderne .
    Par nougatine-1Il y a 6 ans
    nougatine-1
    "On ne croit plus à la fidélité éternelle"
    Ca ne m'étonne guère d'entendre cela de la part des féministes ,ces gens pourris et amoraux qui oeuvrent tant qu'ils le peuvent pour détruire le mariage et la famille..
    Une autre vieille peau de la même trempe que cette Benoite Groult ,Françoise Giroud ,s'était vantée d'avoir oeuvré toute sa vie pour séparer la femme de son mari en lessivant le cerveau atrophié des femmes occidentales avec ses mensonges d"indépendance".
    Des sorcières qui ont ouvert tout grand les portes de l'Enfer.
    Par nougatine-1Il y a 6 ans
    Voir plus de commentaires