Advertising Console

    ES Posthumus - Tikal

    Reposter
    Gros Sanglier

    par Gros Sanglier

    10
    557 vues
    Tikal fut l'un des principaux centres culturels de la civilisation maya. Son architecture monumentale a commencé à être construite aux environs du IVe siècle av. J.-C.. La ville connut son apogée pendant la Période classique maya, entre les IIIe et IXe siècle ; plus aucun monument majeur ne fut édifié par la suite, des palais furent incendiés et la population déclina peu à peu jusqu'à l'abandon total du site vers la fin du Xe siècle.

    Le nom de Tikal signifie « Lieu des Voix », « Lieu des Langues », ou « Lieu des échos » en maya ; les Mayas de l'Époque classique faisaient référence à la cité sous le nom de Mutal ou Yax Mutal, c'est-à-dire « Paquet vert », ou peut-être métaphoriquement « Première Prophétie ».

    Les universitaires estiment que la population de la ville a pu monter jusqu'à 100 000, voire 200 000 habitants.

    Les habitants étaient essentiellement des paysans, des artisans et des esclaves, main-d'oeuvre nécessaire à des bâtisseurs ignorant la traction animale.

    Tikal dominait les basse-terres mayas, tout en étant constamment en guerre. Les inscriptions font état de nombreuses alliances et conflits avec d'autres cités-États mayas, comme Uaxactun, Caracol, Naranjo ou Calakmul.