the doors miami69 part8 traduit

fred

par fred

48
248 vues

4 commentaires

je suis assez d'accord sur l'ensemble mais depuis julien c'est bien démarquer de tout ça avec son style ses texte et un certain charisme (qu'on aime ou pas)
ça rien a voir avec cette émission formater dont il a kom meme su casser les codes a sa maniere
meme si c'est les doors ki sont avant tout dans mon coeur!!!!!!!
merci de ton point de vu Davius42
Par fred Il y a 6 ans
Néanmoins, je dois avouer que ce cher Morrison surpasse de loin un certain "Julien" pour massacrer ses propres textes.
Par David Il y a 6 ans
(suite) Dans le but d'audience, tout en ménageant juste assez de place pour la vente de lessive, yaourts0%... Je regrette de constater qu'il est difficile d'avoir accès, ou plutôt que les nouveautés artistiques, les nouvelles directions, les expérimentations n'aient pas accès au public. Il y a un mauvais gout de vieux remis à jour, de mélodies calqués, de manque d'audace, de but à atteindre. Le rock des Doors(à mettre dans l'ensemble du mouvement de l'époque) est, pour moi, une période de nouveauté, d'exploration artistique, et cette "musique populaire", le rock, a enfanté une infinité de sous-genre se rangeants dans des cases, suivant des règles définies et stagnantes. De la richesse dont on fait preuve beaucoup de grands nom du rock, vient une sacralisation. Et viennent mettre leur grains des personnes sans compromis, dont je fait parti, hurlant au scandale, mais seulement tristement nostalgiques...
Par David Il y a 6 ans
Je passe par ici ayant vu certains de vos commentaire sur "light my fire" repris par un certain "julien" (je n'ai pas la télé par dégout pour ce qui y passe, surtout pour la tv-pseudo-realité). J'ai été "choqué" de voir une reprise d'un tube des Doors dans une émission qui cultive l'art de masse, en collant les mots d'un autre sur un visage acceptable selon les modes, en tronquant les parties musicale et en enlevant son atmosphère si particulière. Politique de vulgarisation d'une "musique populaire en générale et un art mineur"? qu'est le rock selon un commentaire que j'ai pu voir. On enlève son sens à la chanson, et on oubli que Jim Morrison était avant tout poète, que les textes et l'attitude avaient un but, que le poète avait une aura, un grand sens philosophique. J'ai horreur du concept qui réchauffe/ressert des air "qui SWING", remémorant vaguement quelques vieilles année "d'une révolution raté", faisant appel à la nostalgie.
Par David Il y a 6 ans