Advertising Console

    Un ouvrier parle de l'immigration

    o-r-i-o-n

    par o-r-i-o-n

    147
    1 731 vues
    les plus grandes vagues d’immigration en France ont eu lieu dans les années 60/70, sous des gouvernements de droite, au seul bénéfice du patronnat. La main d’oeuvre immigrée, sous-qualifiée, déracinée, forcément non-syndiquée, docile et corvéable à merci, a servi a faire du dumping sociale et a tirer les salaires vers le bas, ou tout du moins à les bloquer.

    Et à briser également la solidarité ouvrière, ce qui était très utile face à un Parti Communiste pesant près de 25% et une CGT toute puissante dans les usines à l’époque. Aujourd’hui encore, les vrais libéraux estiment que la France aura besoin de main-d’oeuvre immigrée dans les années à venir. Logique !

    Quand on nous parle de "plein-emploi", c’est une imposture, car le capitalisme à besoin de chômeurs, de précaires, de personnes peu qualifiées, c’est le lumpenprolétariat, l’armée de réserve décrite par Marx.