TE REJOINDRE A ST SULPICE ET CAMEYRAC

Découvrir le nouveau player
Atalozur

par Atalozur

191
604 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Tout d'abord grand merci a Hugo Legends pour sa participation texte deux derniers couplets
Bon ben voila l'ami GERO .au cours de ce voyage Hugo s'est joins a moi pour te saluer et te serrer la main avant ton passage sur grande écoute
Rien a redire surtout bonne chance pour ton album

1ER COUPLET ET REFRAIN :Atalozur

Je revais de partir vers un coin de terroir
Comme l'enfant prodigue un jour ou un soir
J'ai voulu m'offrir quelques instants d'errances
Dans l'intrigue je m'en irai dans ce sens

Et ce train qui m'emmene vers ce lieu indécis
Puis ses minutes qui trainent comme je traine mon ennui
Ces paysages qui defilent et ces hectares de Vignes
Bordeaux ville je prends une autre ligne

Mais vers quel horizon
Direction Izon
Un peu plus a l'ouest
Avant st Loubes
A St Sulpice et Cameyrac

2 eme couplets HUGO LEGENDS

Des tonnes d’amitiés tout au long du trajet
Paysages inconnus qui resteront gravés
Et malgré l’impatience qui me prend chaque instants
Je savoure……….. le goût du moment

D’écritures en photos, chansons en vidéos
Le temps passe très vite, il n’est jamais trop tôt
Pour découvrir l’ami qui se cachait si loin
Mon poteau……..je vais serrer ta main

9 commentaires

ha oué beau titre xD slt hugo ^^
Par pianotouche il y a 5 ans
chamsom qui te corespom chapo quan on l'ecoute ça fait des frissons.

Jéjé, l'apprenti immitateur
Par Julien il y a 6 ans
Merci HUGO Edouard et LOLOKEV
BIEN A VOUS
Par Atalozur il y a 6 ans
encore une superbe chanson et très beau texte bravo (merci pour le com sur aubrives)
Par Edouard EDOUARD il y a 6 ans
Ah ben c'est une double surprise que voilà ! Superbe Jean, une rythmique toujours aussi entrainante, comme tu en a le secret. C'est Gero qui doit être content, j'espère qu'il va penser à enregistrer l'émission radio et nous en faire profiter sur Daily ! En attendant encore bravo pour ce titre Jean ! Bien à vous tous !
Par hugo legend il y a 6 ans
Voir plus de commentaires