Advertising Console

    Resume Lyon Nice 3 2

    Reposter
    ULTRAS_SOCHAUX

    par ULTRAS_SOCHAUX

    21
    67 299 vues
    Lyon reste aux commandes de la L1. Sa victoire contre Nice (3-2) le placera, au pire, au même niveau de points que Marseille au sommet du classement, samedi soir. Mais Lyon est un leader contesté. Pas tellement parce que l'équipe de Claude Puel a mis un temps fou à se régler contre l'OGCN. Son équipe expérimentale se prêtait mal à une maîtrise totale du jeu (Mensah arrière gauche pour sa première, Ederson ailier droit, Mounier titulaire pour la première fois, comme Fred cette saison, Benzema relégué sur le banc).

    L'OL, mené 0-2 à la 20e minute, a surtout bénéficié d'un arbitrage favorable de M. Cailleux. A 2-2, au bout du temps additionnel, Hognon taclait proprement Piquionne. Mais le ballon rebondissait furtivement sur l'avant-bras, pourtant collé au corps, du défenseur. Benzema a exécuté la sentence dans une pagaille monstre : Faé mimait son envie de frapper l'assistant pendant que Rool en disait assez pour être expulsé. C'était un coup du sort difficile à tolérer pour Nice, qui avait d'abord vu le score fondre sur deux coups francs de Juninho. Le premier, limpide, avait la précision d'un poteau rentrant (39e). Le second était curieux : frappé du rond central, personne ne le déviait, et le rebond trompait Letizi (73e).