.

par .

111
282 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La Fête, c’est celle de la fraternité, de la convivialité, de la solidarité. La Fête, c’est aussi un programme de concerts de qualité, des espaces culturels diversifiés avec des expositions, des espaces théâtre ou cinéma, un espace sport ou un grand village du livre. Et la Fête est toujours un immense forum de débats, où les idées portées par la gauche sociale et politique se confrontent pour mieux s’enrichir mutuellement. Cet espace ouvert et combatif est d’autant plus important au moment où une nouvelle droite ultraréactionnaire, antisociale, atlantiste s’acharne à détruire tout ce que le progressisme à la française a apporté à notre peuple depuis des décennies, la Fête de l’Humanité peut donner de la force, de la confiance et de l’espoir aux millions de citoyens qui cherchent les moyens de riposter et d’élaborer un processus neuf de changement.

Réussir la Fête, c’est en faire une caisse de résonance sans pareil du mécontentement qui parcourt la société dans sa diversité, un tremplin pour les actions unitaires à venir.

Au moment où le regain de tensions internationales, les guerres économiques intercapitalistes débouchent sur des guerres, la Fête va constituer un appel à la solidarité internationale pour gagner partout dans le monde des progrès démocratiques et sociaux et pour défendre la paix.

La Fête, c’est une multiplicité de grands débats. Nulle part ailleurs la possibilité n’est donnée aux citoyens de confronter ainsi leurs points de vue entre eux et avec des responsables politiques, des syndicalistes et des représentants

0 commentaire