Advertising Console

    Ozarm - GSN 2008

    Repost
    SLAM OFFICIEL

    par SLAM OFFICIEL

    132
    484 vues
    Ceux qui n’y vivent pas sont incapables de situer Jouy le Moutier
    Ils s’imaginent un trou paumé au milieu de la Vendée
    Journalistes et touristes ne sont pas prêts de venir ici
    De toute façon, je les attendrai, armé d’un pesticide
    Car j’aime ma ville, sa verdure, ses filles, ses gars, son calme
    Même si c’est dans l’herbe moins verte de nos voisins que j’ai dû faire mes gammes
    Quand on me dit « Ah ! T’habites à Jouy », je les laisse chercher la tâche
    Ils peuvent se moquer longtemps avant que je renie mes attaches

    Quand j’y repense, petit, je croyais que Jouy était immense
    Que sa seule activité était le match de foot du dimanche
    Ce qui était vrai… Qui d’ailleurs l’est toujours et je trouve ça déplorable
    Ca fait maintenant 5 ans qu’à coups de palabres j’ai tenté de secouer l’arbre
    Et j’attends toujours que quelque chose en tombe
    Je suis de mauvaise foi, je l’avoue… Un temps, y’a eu la P.A.J. qui faisait des rondes
    Je me souviens même qu’un d’entre eux m’avait dit de faire du sport, d’arrêter d’écrire
    Ca m’amuse toujours… Et déjà à l’époque, j’avais choisi d’en rire !

    J’aimerai simplement qu’au sein de nos bâtisses des projets aboutissent
    Voir de l’espoir dans les yeux de nos petits que les discours abrutissent
    Que les groupes résidents, et on est plus de dix
    Se sentent ici chez eux, et qu’on les applaudisse
    Car Jouy le Moutier manque cruellement de réelles activités
    Pas d’une nouvelle table de Ping Pong dans la maison de quartier
    Je ne me pense pas du tout apte à juger les politiques jusqu’ici menées
    Alors qu’en élève de Cyrano je ne vois pas plus loin que le bout de mon nez
    Mais y’a des choses à faire, des créneaux vides à prendre
    Pour que les mômes laissent des crayons vides, il faut créer… l’envie d’apprendre
    Je n’attends pas que fascinent mes rimes faciles
    Mais que celui qui aura saisi le message me fasse signe !