Advertising Console

    Niko von Glasow - NoBody's Perfect

    MickeyKuyo

    par MickeyKuyo

    588
    10 165 vues
    Chaque personne à peu près bien élevée le sait naturellement: on ne doit pas dévisager les gens avec des handicaps ou autres particularités. Mais comment réagir si l’on se trouve soudain confronté à des photos de nus, grandeur nature, montrant des victimes de la thalidomide. Des personnes sans bras ou sans jambe? Niko von Glasow a exposé de telles photographies de nus dans le centre historique de Cologne et a documenté leur création dans un film. Lui-même victime de la thalidomide, il indique une motivation personnelle dans la mise sur pied du projet: s’il pouvait faire l’effort de se déshabiller devant un appareil de photo, il espère alors qu’il arrivera peut-être à aller avec son fils à la piscine, sans avoir peur „de montrer ses bras bizarrement courts.“ Mais jusqu’à ce que l’heure de la vérité sonne dans le studio photographique, le cinéaste doit encore convaincre 11 compagnons d’infortune à l’imiter afin de pouvoir réaliser un calendrier de photos complet.
    Sans ménagement, le réalisateur amène ses candidats modèles – ainsi que lui-même – à réfléchir sincèrement et souvent aussi ironiquement à la perception de leur corps, aux conditions de vie, aux états d’âme et aux problèmes amoureux. Sa position d’insider, en tant que personne concernée, lui permet de faire preuve d’une franchise devant laquelle d’autres auraient dû reculer, aussi longtemps que les règles de la Political Correctness continueront à prescrire un comportement ignorant largement les problèmes.