Le CyKlop

par Le CyKlop

0
1 100 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Ma démarche consiste à s’approprier la ville et l’espace urbain en créant des personnages à l’œil unique, appelés « CyKlop » en référence aux créatures fantastiques de la mythologie grecque.

Les CyKlops prennent corps sur les potelets à boule qui canalisent la circulation et empêchent les voitures de se garer sur les trottoirs. L’objectif n’étant plus d’intervenir simplement dans la rue mais de se servir de la ville comme matériaux. Le mobilier urbain devient un support sans perdre de son usage : il continue de signaler les passages piétons,en particulier pour les non-voyants grâce à une hauteur plus importante. Le sens en est détourné et non l’usage et la fonction première. L’effet visuel et graphique du à l’alignement des potelets est mis en valeur par l’habillage coloré des CyKlops. Les poteaux se transforment en des personnages ludiques et attachants : les CyKlops. « Jungles », « Totems » ou « Baroques » ils s’habillent de costumes aux formes graphiques et revêtent les habits les plus insolites pour devenir des animaux sauvages ou familiers, des totems africains, des symboles baroques... Ils sont à la fois singuliers et multiples. Leur œil unique scrute les passants, interpelle le regard des enfants et redonne à la ville toute sa dimension humaine et y apportant une touche sensible et surprenante. Il s’inscrivent dans l’espace public de manière originale, gratuite et universelle en s’offrant au regard de chacun. Ils s’installent de manière éphémère ou à long terme aux abords de lieux fréquentés par les passants, comme un carrefour, l’entrée d’un jardin, le porche d’une crèche ou d’un monument historique, ou encore l’accès d’un musée...

0 commentaire