“Mes amis patrons, partagez le pouvoir et les profits, dites fin à vos privilèges !”

L'Obs

par L'Obs

5,2K
23 vues
Trop de grèves ? Pas assez de dialogue dans l'entreprise ? C'est aussi la faute des patrons, dénonce l'ex-PDG Jean Peyrelevade. La solution : deux idées originales. Instaurer une cogestion à l'allemande (le comité d'entreprise est dirigée par un représentant des salariés) et une copropriété : les salariés toucheraient 25% des profits. Les salariés ne seraient plus considérés comme des sous-traitants, mais comme des copropriétaires (minoritaires) de l'entreprise. Dans "Changer ou disparaître, adresse au patronat" (ed. de l'Observatoire), un patron tente de faire passer ces deux idées dérangeantes auprès de ses "amis patrons". Sans pour l'instant susciter l'adhésion.