Nantes : Aristote et les gauchistes

Thierry Kruger
156
1 498 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Dans ces extraits de Revenge III, notre manif de droite où 100 étudiants en grève singèrent toutes les attitudes réacs. En hommage au camps d'en face, voici Aristote, brillant étudiant se destinant à science po, jeune UMP, qui défend son pote Julien, molesté à la sortie du RU par de vilains gauchistes.

En digne compagnon gaulliste, Aristote affronte le feu nourri de ses contradicteurs, devant sa défense de l'institution policière. La controverse porte sur combien est plus grande la violence de l'Etat par rapport aux actes purement criminels.

Aristote est parti à l'université de Bordeaux peu avant février 2010, s'inscrire dans un groupe étudiant identitaire, groupe légèrement à droite de l'UNI. Le malheureux s'expose à plus fâcheuses confrontations !

58 commentaires

un petit bobo de droite qui s'embrouille avec des petits bobos de gauche. on va mettre tout le monde d'accord: ratatatata
Par pil il y a 3 ans
IamSaga, je pensais vous insulter poliment, en sous Brigneau, Rebatet au petit pied, mais votre choix de favoris est pourtant contraire à votre présumé sottise. En fait vous ne faites aucune faute, êtes sans doute un intellectuel pauvre d'origine bourgeoise. J'ai vu aussi "Le choix de la défaite" d'une historienne communiste, et nos Daladier, nos Pétain, Giraud, Laval s'agitent dans nos médias insignifiants : défaitisme, inchangisme de manioco-dépressif, soumissionneur du consensus mou. Alors attaque utile, fait ton hongrois de droite, crie "vive la couronne impériale !" Scande donc "La famille hétérosexuelle, catholique, propriétaire, qui paie ses impôts, ne manifeste pas, ne prendra jamais les armes, est le fondement de l'état National Socialiste anti-capitaliste, anti mondialiste et anti-pas français blanc !". C'est facile d'être fachiste, très. L'infini est à la porté des caniches a dit Celine, crie donc "Blondasse Von Leborgne est notre sainte salvatrice !"
Par Thierry Kruger il y a 3 ans
No comment à cette névrose infantile. Quand on s'amuse à cogner, on ébranle son cerveau et détruit les neurones. Alzeimer quand tu tiendras "Je suis une saga" (I am Saga, ce nationaliste utilise la langue de l'empire, l'anglais, pour se nommer), Alzeimer, donc, fait lui bien oublier ses haines, et laisse la paix du vide honorer son cadavre en sursis. Prpose plutôt des lois, des règlements, un programme. Réfléchie. Pense à la question de la répartition de la richesse, du salariat, des ressources : doit-on soutenir les dictateurs arabes et noirs pour leur voler les matière premières et, comme les élites gauloises avec les romains, qu'ils adoptent la culture de celui qui les pille ? Travaille plutôt au génie de notre "race" ou "nation" et sois Céline, Drieu, Maurras et cesse de faire honte ... Et que je t'insulte en celte antique : "Cacos ac Marine Le Pen !!" ).:
Par Thierry Kruger il y a 3 ans
Tes petits amis attardés gauchistes sont des terroristes intellectuels qui n'ont rien dans le froc et dans le cerveau. C'est possible que tu fasses partie du prolétariat, c'est toujours l'allié ou l'idiot utile du grand capital.
Les immigrés valent bien mieux que vous, ils ont encore des valeurs eux, ils ont encore le sens de la famille, du patriotisme, de Dieu...Vous, vous appartenez à la race des fils à papa et maman, grands apôtres de la repentance.Métissez vous avec des immigrés pour purifier votre race de petites salopes bien pensantes.
Tout ce que vous savez faire en bon allié de Sarkozy et des grands patrons, c'est vomir votre haine sur les prolos qui bouffent de l'immigré pas éduqué et violent matin, midi et soir.

C'est la frontière, la loi, la règle qui permet la liberté, pas les lubies hystériques d'ados boutonneux.

Retourne jouer au bac à sable petit blaireau !
Par Bonaparte il y a 3 ans
Dis donc, quel langage grotesque ! La civilisation à laquelle j'appartiens à été vendue, en effet, à l'argent et au consumérisme, aux riches parasites et leurs amis gros banquiers. imbécile obsession qui ressasse que je suis un bourgeois, alors que j'appartiens au prolétariat. Plus, je suis mon propre maître. Enfin, j'aime les putes et les rats, les unes font l'amour, les autres sont intelligents.

Deux plaisirs que tu ne me donnera pas, ni d'ailleurs à cette nation, car comme anti-fachiste j'ai bien assimilé la pensée d'extrème droite. Si Céline était en face, il te dirais que t'es juste bon à tuer un vieux juif démocrate de 90 ans, d'une balle dans le dos, comme un milicien avec Victor Bach.

Le nationalisme c'est agir avec courage, en face, les armes sémantiques ou physiques en main. C'est une camaraderie, une fraternité. Vas jouer avec tes 200 mots de vocabulaire, idiot, tu offenses NOTRE langue
Par Thierry Kruger il y a 3 ans
Voir plus de commentaires