Advertising Console

    Shamil Bassaev, héros du Caucase

    Shamil

    par Shamil

    24
    13 757 vues
    Shamil Basayev (1965-2006) fut probablement le plus célèbre chef de guerre de la résistance tchétchène et le symbole du combat du peuple tchétchène et plus largement caucasien pour la libération de l'oppresseur russe.
    Il combattit notamment en Abkhazie, où il dirige les volontaires caucasiens venus aider leurs frères abkhazes contre les Géorgiens, où il acquiert sa réputation de meneur d'hommes (et accessoirement de tireur d'élite)notamment lors de la prise de Gagra le 6 août 1992. Il combattit aussi dans le conflit du Nagorno-Karabakh, où il dirige une unité de volontaires tchétchènes combattant dans le camp azéri. Son unité sera par ailleurs la dernière à quitter Shusha, prise par les Arméniens le 9 mai 1992.
    Mais c'est en Tchétchénie que Bassaev acquiert sa renommée en infligeant, avec son unité Abkhazia, de lourdes pertes aux forces armées russes. En Juin 1996, en tant que général des forces armées de la République tchétchène d'Itchkérie, il participe à la reprise de la capitale Grozny où 2000 combattants tchétchènes défirent plus de 20 000 soldats russes. Durant l'entre-deux guerres, il occupe notamment la fonction de Premier Ministre au sein du gouvernement du Président Aslan Maskhadov. Pressentant la prochaine invasion des Russes de la Tchétchénie, il décide avec le commandant d'origine arabe Khattab d'entamer une guerre au Dagestan afin aussi de soutenir les rebelles dagestanais dont les villages avaient été bombardés par l'armée russe. Après 1 mois de combats, il décide de se retirer en Tchétchénie afin de préparer la résistance à l'armée russe. Lors de la 2e guerre, il devient le commandant le plus proéminent de la Résistance tchétchène et organise aussi la résistance dans tout le Caucase. Il meurt le 10 juin 2006 dans une opération en Ingouchie. Shahid insha'Allah.