Advertising Console

    REPORTAGE Prostitution in Israel 2008

    Repost
    5 213 views
    REPORTAGE Prostitution in Israel 2008
    «Représentation des tabous politiques et sociaux dans le porno : le Moyen Orient comme cas d’étude». Cette dernière conférence a sans conteste été le gros morceau du festival, qui a eu la bonne idée, cette année, de lancer un coup de projecteur sur la production israélienne et de demander à Liad Kantorowicz d’en contextualiser les problèmes.

    Palestinienne, ancienne travailleuse du sexe qui, en 2002, fit connaître médiatiquement la situation proche de l’esclavage des prostituées en Israël, Kantorowicz est depuis l’activiste la plus visible de la région, s’improvisant porte-parole tout à la fois des mouvances queer, féministes et porno. Devenue journaliste, elle envisage de tourner le premier hard féministe en Israël. Elle a le goût de la mise en scène des codes et a compris deux, trois trucs décisifs pour forcer les portes de la société du spectacle. Ainsi, vendredi soir, la jeune femme portait sur la scène d’un cinéma de Kreuzberg (quartier berlinois à forte majorité turque) un foulard léopard et une ceinture de balles. A la fois en guerre et en séduction avec chaque symbole, elle évaluait à Berlin l’avancée du dialogue israélo-palestinien au travers du prisme porno...Deux tiers des vidéos sont situées dans des compagnies militaires mixtes, ce qui permet aux réalisateurs de tirer sur le vieux filon du fantasme hiérarchique, donc de jouer avec le harcèlement sexuel (pratique qui a récemment entaché l’appareil politique israélien), et de tirer le constat d’une société en guerre qui, dixit Liad Kantorowicz, «assiste à la militarisation totale de son espace intime».http://www.iprostitution.org/2007/11/01/festival-du-porno-tout-l%E2%80%99underground-en-chaleur-a-berlin/