Ahmed Wahbi Wahran Wahran

Découvrir le nouveau player
ds_athena

par ds_athena

135
10 473 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
le poête de " l'oranité " profonde
Auteur de plusieurs de ses chansons, il fera appel à d'autres poêtes pour des textes authentiquement oranais. C'est ainsi qu'il sollicitera le poête Abdelkader Khaldi - l'auteur de Bakhta qui eût une grande influence sur la chanson oranaise - ou encore certains maîtres de la poésie populaire comme Mostefa Benbrahim, Cheîkh Saïd ou Cheîkh Benkablia. En 1950, il enregistre chez Pathé-Marconi sa chanson phare sur le thème de l'exil qui le consacre dans la tradition algérienne : Wahran Wahran. Chanson où il évoque son père Dader. L'essentiel de son oeuvre se fera dans l'exil puisqu'il vécut à Paris de 1947 à 1957 avant de rejoindre Tunis où il fonde la troupe musicale du FLN. Période où il mène une activité de propagande pour la cause nationale. Résidant à Oran depuis l'indépendance, il ne quittera cette ville qu'à deux reprises : de 1965 à 1967 en séjournant à Paris puis de 1969 à 1971 pour le Maroc. De retour à Oran, il prendra la direction musicale du Théâtre Régional d'Oran.

3 commentaires

Le prix d'excellence pour la voix, la mélodie et les paroles
Repose en Paix ya khouia Ahmed
Par Avdher Wassif il y a 5 ans
quel bonnheur l'orsque j'entend ce chanteur allah yarhmou
Par reda jugurta il y a 5 ans
il décrit l'ancienne aran et la compare avec celle d'ajourd'hui et realise la grande difference . la nostaligie
Par majdgloire il y a 6 ans