Advertising Console

    Paco El Lobo Convivencia 2008

    Repost
    Jean-Pierre Antinoux

    par Jean-Pierre Antinoux

    5
    1 152 vues
    Si sa découverte du flamenco relève du hasard, du miracle espéré, elle résonna en lui comme une révélation, un émerveillement, de ces rencontres improbables qui fondent le reste d'une vie. Pas une fuite, la fugue est nécessaire, le rendez-vous avec l'Espagne vital. Initié avec patience au chant et à la guitare par de grands maîtres (Pepe de la Matrona, Rafael Romero, Juan Varea, ...), il façonne un art, exigeant, profond, extirpe une à une les angoisses qui l'habitent, mais crie encore parfois sous la lune.