Advertising Console

    Magali : la non-violence criminalisée

    Repost
    Alain DONNART

    par Alain DONNART

    9
    297 vues
    Suite à la mobilisation du procès de Lugos, Magalie, infirmière en psychiatrie, a été inculpée d'outrage et violence à agents après s'être interposée lors d'une interpellation musclée où un enfant de 5 ans était impliqué. Elle a fait 48h de garde à vue puis est passée en comparution immédiate au TGI de Bx le mardi 15/7/08, 13h30. José Bové, entendu comme témoin de moralité, a fait valoir qu'en tant que militante des Faucheurs volontaires, elle avait animé des stages de résistance non-violente et qu'il considérait donc cette inculpation comme un essai de détourner en fait divers le sujet de fond de l'imposition des cultures OGM par les multinationales. D'autres témoins ont aussi souligné ses qualités de médiatrice et récusé les témoignages policiers. Elle a finalement été relaxée malgré la tentative de criminalisation de son action par la police et le parquet.
    * Voir, sur le Site alternatif du Forum Social de la Gironde : "Rassemblement anti OGM"
    http://fsl33.apinc.org/bb/viewtopic.php?t=1762