Advertising Console

    FN - Le Pen - JB 111 - Interview 27/06/2008 (1/2)

    Reposter
    xxx000xxx

    par xxx000xxx

    526
    328 vues

    3 commentaires

    xxx000xxx
    Pour saluer le Président polonais (mardi 01 juillet 2008)
    Communiqué de Presse de Jean-Marie LE PEN :

    Jean-Marie Le Pen salue la décision du Président polonais Lech Kaczynski de ne pas signer la loi de ratification du traité de Lisbonne, au motif que c’est aujourd’hui « sans objet ».

    En effet ce traité est caduc depuis le non irlandais.

    C’est aussi ce qu’a déclaré le président tchèque Vaclav Klaus.

    La Pologne est ainsi le troisième pays à rejeter le traité, ou plutôt le cinquième, car le peuple français et le peuple néerlandais avaient déjà rejeté ce même texte sous sa forme précédente.

    Cette fois, un seul peuple a pu donner son avis. Mais cet avis a entraîné la mort juridique du traité. Les contorsions de Nicolas Sarkozy n’y changeront rien.
    Par xxx000xxxIl y a 8 ans
    xxx000xxx
    Merci Monsieur Sarkozy ! (lundi 30 juin 2008)
    Communiqué de Presse de Jean-Marie LE PEN :

    Vous avez commencé par affirmer que c’est une erreur de penser que l’échelon national serait plus performant, et que sur tous les plans nous avons besoin de l’Europe.

    Et ensuite, sur TOUS les sujets, vous avez prouvé le contraire. Qu’il s’agisse des prix dans les supermarchés, des marins-pêcheurs, de la fiscalité sur les produits pétroliers, sur les disques ou dans la restauration, de l’énergie, de l’environnement, des négociations à l’OMC, de l’immigration, etc., chaque fois vous avez montré que le gouvernement français ne peut pas agir parce qu’il faut l’accord des 27 et que cet accord est généralement impossible à obtenir. Sans parler de la Banque centrale européenne qui « fait le contraire de ce qu’il faudrait faire », mais qui doit demeurer indépendante…
    Par xxx000xxxIl y a 8 ans
    xxx000xxx
    Grâce à votre intervention de ce soir, les Français ont bien compris qu’il faut sortir de cette Europe-là, et que c’est vraiment devenu urgent, car la France est paralysée par la dictature eurocratique.

    Merci, monsieur Sarkozy, d’avoir ainsi appelé les Français à voter, aux prochaines élections européennes, pour les candidats qui diront non à cette Europe-là et réaffirmeront à la face de l’euromondialisme qu’il n’y a pas d’autre protection légitime et efficace que la protection nationale.
    Par xxx000xxxIl y a 8 ans