Fusillade de Carcassonne: «Je ne crois pas l’armée»

Mecanopolis
1,5K
5 069 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Ex-légionnaire, le Franco-Suisse Hans Wolf ne croit pas à la thèse de la négligence. Et argumente.

«La thèse d’un tir par négligence ne convainc pas le Franco-Suisse Hans Wolf. L’ex-légionnaire, en retraite à Chêne-Bougeries, ne connaît pas le sergent du 3e régiment parachutiste de marine qui a tiré à balles réelles, faisant 17 blessés à Carcassonne, dimanche. Mais il connaît les armes et l’armée. Et les explications du sergent Nicolas Vizioz qui dit avoir «inconsciemment complété un chargeur dans lequel restaient des balles réelles», le laissent perplexe.

La suite sur http://mecanopolis.wordpress.com/2008/07/04/fusillade-de-carcassonne-%c2%abje-ne-crois-pas-larmee%c2%bb/

4 commentaires

wai ça put le mensonge comme d'habitude avec sarkozy
Par Ahmadou Sidibé il y a 6 ans
trés bizarre
Par nicolas771 il y a 6 ans
ça c'est des on dit!!!
Par virginie il y a 6 ans
Je partage sa thèse également depuis le début, une cartouche à blanc est bien différentes en bons nombres de points qu'une réelle...
Par elisedebrest il y a 6 ans