PAULILLES : ENTRE DYNAMITERIE ET PARADIS...

4 404 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Autrefois usine d'explosifs Nobel, le site classé de Paulilles unit aujourd'hui son histoire à la pureté d'une anse aux criques presque encore sauvages. Paradisiaques. Et, situées dans un environnement de 17 hectares, entièrement restauré et réaménagé par le Conseil général des Pyrénées-Orientales et le Conservatoire du littoral pour une montant global de 12 millions d'euros. Rouverte depuis samedi 28 juin 2008, après avoir été laissé à l'abandon des années, Paulilles la belle accueille donc à nouveau ses amoureux. Visite guidée et... gratuite! Suivez le guide, en l'occurrence Christine Salles, historienne à l'université de Perpignan.

@ Réalisé par Corine Sabouraud, l'Indépendant, juillet 2008

4 commentaires

Sur la brochure donnée à l'accueil du site, on lit 30 morts suite à des explosions. A mon avis, dans tout ce temps où a existé cette usine de dynamite, il a dû y en avoir plutôt des centaines, sinon des milliers. Des tas de pauvres gens sacrifiés pour une misère gagnée, enfants comme adultes pour les intérêts des salopards.
Et nous, on risque pas de se faire exploser par endroits quand on va sur ce site, si on marche là où il resterait des bricoles explosives dans le sol ? sur la plage par exemple. lol
Par dieulibol il y a 3 ans
Quelques vieilles photos industrielles du site auraient été préférables à quelques séquences de plage (scène finale nulle !) pour étayer le commetaire et rendre hommage aux disparus des explosions
Par JP Houssais il y a 4 ans
Bonjour,

Je trouve que vos images rendent bien le site et la philosophie développée par le Conseravtoire du Littoral.
Pourriez-vous corriger mon nom s'il vous plait
Merci
Chrsitine Salles
Par madeloc il y a 6 ans
C'était bien aussi à l'état sauvage... Enfin il vaut mieux une bonne réabilitation que les promoteurs et les projets de port de plaisance auxquels on a échappé.
Par Clifford & co. il y a 6 ans