Advertising Console

    Expo du 11 septembre au mémorial de Caen

    Reposter
    Darimon

    par Darimon

    134
    1 657 vues
    Source : www.youtube.com/watch?v=LXjos3awv5g

    Pour faciliter les recherches, pendant près d'un an, les décombres des tours jumelles ont été transportés vers Fresh Kills Landfill, une ancienne décharge au large de Manhattan. C'est sur cet immense terrain vague que 1500 agents de la police et du FBI, aidés par des médecins légistes, vont trier au peigne fin pendant près d'un an près de 2 millions de tonnes de débris.

    Le directeur du New-York Tate Museum a été l'un des rares autorisés à se rendre sur ce qui fut la plus grande scène d'investigation de l'histoire des États-Unis : « Habituellement, à moins que vous soyez un agent du FBI ou un policier, personne ne peut venir sur une scène de crime. Donc, c'était inhabituel pour eux de nous voir. Surtout qu'au début, leur mission première n'était pas de travailler avec des musées pour trouver des objets, mais bien d'identifier des restes humains ».

    Une partie des débris des buildings est désormais conservée au New-York Tate Museum, à Albany. C'est là que c'est rendu Stéphane Grimaldi , directeur du Mémorial de Caen (Basse-Normandie), pour préparer sa propre exposition de 130 objets.

    Une autre réserve abrite une étonnante collection des débris des tours jumelles. Elle se trouve à New York dans un hangar de l'aéroport Kennedy : un lieu fermé au public, que nous ouvre l'Autorité Portuaire. Parmi les objets abrités, on trouve un échantillon de 4 étages de bâtiment, d'une hauteur de 16 m, comprimés sur seulement 1 m de haut.

    Au Mémorial de Caen sont exposés les portraits des 19 terroristes répartis dans les 4 avions ce 11 septembre 2001, ainsi que l'histoire d'Al Quaida depuis les années 90.

    Dans une 2è salle, on trouve des objets emblématiques témoignant de cette attaque terroriste sans précédent :
    - une sculpture amputée de ses membres, que les pompiers avaient pris pour un cadavre en le découvrant,
    - une Jeep de la police new-yorkaise retrouvée dans les décombres,
    - une porte d'un véhicule de secours,
    - des éléments de l'un des 2 avions encastrés dans les tours,
    - des clés de bureau,
    - des objets personnels de salariés qui travaillaient au WTC.

    La 3è salle est dédiée aux 2973 victimes. On y trouve des portraits de victimes, mais aussi de rescapés des tours.

    Plus d'informations sur le 11 septembre 2001 : http://perlesdu911.blog4ever.com