Advertising Console

    Les belges au festival de Cannes 2008

    Repost
    Cinergie Cinergie.be

    par Cinergie Cinergie.be

    180
    857 vues
    Boulevard des Belges
    Alain Lorfèvre lalibre.be

    Outre "Le Silence de Lorna", d'autres films belges ont raflé des récompenses. "Eldorado" et "Aanrijding in Moscou" récoltent chacun trois prix parallèles. Avec "Rumba" et "Elève Libre", ils sont assurés d'une carrière internationale.
    Envoyé spécial à Cannes
    Les habitués de La Croisette le savent : pile en face du Palais des festivals, se situe la prophétique rue des Belges. Cette année, l'artère est devenue un boulevard, menant notamment à l'"Eldorado" de Bouli Lanners. Bien que sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs, non-compétitive, le deuxième film de Bouli Lanners revient avec trois prix parallèles : le prix Regards Jeune, le prix Label Europa Cinemas (meilleur film européen de la Quinzaine et de la Semaine de la Critique) et, surtout, le prix Fipresci, décerné par la Fédération internationale de la critique.

    Pour "Elève libre", poursuit Jacques-Henri Bronckart, "on a eu des retours très positifs au niveau presse - "Variety" notamment". En 48 heures, l'audacieux quatrième film de Joachim Lafosse a fait l'objet de deux articles dans "Libération" - une critique et un portrait du jeune réalisateur -, tandis que "Le Monde" du 22 mai dressait un parallèle entre les deux films, évoquant, à propos de "la giboulée belge" cannoise, un "arc-en-ciel esthétique".

    En séance spéciale à la Semaine de la Critique - ne pouvant prétendre à aucun prix -, "Rumba" de Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy, a fait sensation. "Variety" a succombé à cette comédie poético-burlesque. Dominique Abel nous confirmait dimanche que 21 pays - aussi divers que la Corée du Sud, l'Australie, la Pologne, les Etats-Unis ou la Colombie - ont acheté le film.