lovy1966

par lovy1966

328
672 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Le 19 septembre 2005, Alain J. Laurendeau peintre en bâtiment, marié et père de trois enfants est au travail. Il est 17h 35, il reste environ 5 petites secondes avant que se produise un événement extraordinaire.
Alain utilise une perche et un rouleau pour appliquer la peinture sur le toit d'un immeuble, pendant les secondes qui lui restent, il songe à sa fille Jessyca qui est à l'école secondaire tout juste en face de l'immeuble. Sa perche en aluminium de 4 mètres entre en contact avec la ligne de distribution du courant électrique de la rue. Alain est électrocuté par 14,400 volts. Le pauvre peintre voit son corps en feu, mais pas avec les yeux de son corps. Alain vie pour la première fois une décorporation, une expérience de mort imminente, se voyant s'éloigner de son corps, il voit un immense cercle de lumière qui s'ouvre devant lui. En quelques secondes, Alain se retrouve hors du temps pour expérimenter l'au-delà. Dans ce livre rempli de lumière sur la vie, un simple travailleur victime d'un accident extrêmement mortel, nous dévoile le paradis et l'existence d'une vie après la vie. Cet accident lui fera prendre conscience, que la spiritualité est une réalité, ce qui le dirigera vers une quête profonde. Alain est sur le point de terminer d’écrire, d’ici quelques mois la suite de la porte des saints avec des faits et des révélations chocs, qui devraient changer bien des choses pour les âmes.

le lien du livre écrit, par le peintre lui-même disponible sur amazone..
http://www.amazon.com/s/ref=nb_ss_b/103-4576447-0374209?url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=la+porte+des+saints&x=21&y=11

3 commentaires

très inspirant, toute une expérience.
Par simon il y a 6 ans
Merci pour avoir prit le temps de laisser un message et oui c'est ensolleilé et bien plus. Évidemment, tous nous ferons cet expérience. Et prouver que la vie existe dans sous une autre forme d'existence après la mort est pas mon but. Mais, garder cela pour moi aurait été très égoiste, et avec ma femme et un ami de passage Gilles Bédard, j'ai décidé D'écrire un livre en 2007 avec l'aide de mon agenda écrit a l'hopital en 2005 2006 et malheureusement,j'ai été laissé pour contre en 2007, malgré tout les efforts pour transmettre mes souvenir sur papier. Cette mémoire de l'âme qui m'a étonné, m'étonne encore, et je crois que cette mémoire est immortelle.
Par lovy1966 il y a 6 ans
je pense que de votre accident il en reste une chose "positive" c'est que vous n'appréhendez plus la mort de la même façon puisque d'après ce que vous en avez aperçu c'est ensolleillé et merveilleux... j'aimerais y croire..... en tout cas je vous souhaite beaucoup de bonheur.
Par flabellia il y a 6 ans