Advertising Console

    Fernandel - L'Accent

    Reposter
    Marie-F84

    par Marie-F84

    31
    70 801 vues
    L'été 1951 (juste après le tournage de Don Camillo) voit la sortie d'un disque "recueil" de chansons de Fernandel. Au verso de la pochette du disque, on trouvera un des plus beaux poèmes jamais enregistrés par le comédien, extrait de "La fleur merveilleuse", et dont Miguel Zamacoïs (1866-1955) est l'auteur: L'Accent

    ...Emporter de chez soi les accents familiers,
    C'est emporter un peu sa terre à ses souliers !
    Emporter son accent d'Auvergne ou de Bretagne,
    C'est emporter un peu sa lande ou sa montagne !
    Lorsque, loin du pays, le cœur gros, on s'enfuit,
    L'accent ? Mais c'est un peu le pays qui vous suit !
    C'est un peu, cet accent, invisible bagage,
    Le parler de chez soi qu'on emporte en voyage !
    C'est pour les malheureux à l'exil obligés,
    Le patois qui déteint sur les mots étrangers !
    Avoir l'accent enfin, c'est, chaque fois qu'on cause,
    Parler de son pays en parlant d'autre chose !...