PROFESSION PLAGISTE

2 452 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L'été, passionnément, il loue le ciel, le soleil et la mer... Et des gens, allongés sur la plage, la serviette contre un draps et le sandwich dans le sable, qui cherchent désespérément un joli petit coin de paradis et dégotent... l'Eden. Pour eux, elles, depuis la nuit des temps -enfin presque!-, il monte, démonte et remonte ainsi son jardin des délices, Christophe Quinta. Patron jeune, au look surfeur, qu'on aurait pu appeler Chris de Nice s'il n'avait opté pour sa ville natale, Canet ! Le littoral catalan pour exercer sa culture des établissements de bains de mer. De bord de mer. Un choix que Christophe Quinta ne regrette pas. «On a un rivage magnifique, pourquoi ne pas en profiter. Pourquoi partir? » s'interroge le plagiste. Qui a décidé de partager ce bonheur au quotidien. Le célébrer chaque jour entre vacanciers et autochtones, en leur proposant sur tables fleuries les meilleurs mets de poissons frais et viandes grillées. Champagne chambré, rosé glacé...

@Réalisé par Corine Sabouraud, l'Indépendant, juin 2008

0 commentaire