FN - Cheval : Délocalisations et circulation

xxx000xxx

par xxx000xxx

375
326 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
front national fn joel cheval politique france rhône alpes délocalisation mondialisation ps fiscalité social route circulation transport lyon europe environnement ump sarkozy interview tv

Problèmes économiques, sociaux et environnementaux : Joël CHEVAL, Secrétaire départemental FN de la Drôme, évoque les dossiers de sa région (la région Rhône-Alpes).

Rendez-vous dans mes groupes FN :
http://www.dailymotion.com/groups/xxx000xxx/moderator

Voir mes "favoris", mes tags et mes playlists :
http://www.dailymotion.com/xxx000xxx

Plus d'infos ? Plus de vidéos ?
http://www.frontnational.com

2 commentaires

Intervenant : Lydia Schénardi
Intervention du mercredi 18 juin 2008

Marché intérieur de l'énergie

Monsieur le Président, mes chers collègues,

A l'évidence, le véritable objectif de ce 3ème paquet énergie n'est pas la sécurité des approvisionnements, la qualité des services fournis, les prix abordables, le réel choix de leur fournisseur par les consommateurs, mais bien le démantèlement définitif de ce qui reste des anciens monopoles publics de l'électricité.

L'acharnement de la Commission et de beaucoup de parlementaires à vouloir imposer la "séparation patrimoniale", c'est à dire la renonciation forcée de la propriété de leur réseau, aux opérateurs "historiques" comme EDF, est inacceptable. Ce dont on les accuse - restriction d'accès au réseau pour leurs concurrents, limitation volontaire des investissements dans les infrastructures - n'est absolument pas prouvé.
Par xxx000xxx il y a 6 ans
On ne voit pas non plus en quoi confier la gestion du réseau à un opérateur unique différent du fournisseur d'électricité peut garantir la pertinence et l'adéquation des investissements, le non abus d'une position cruciale, la meilleure gestion des congestions...

C’est pourquoi, et bien que nous ayons toujours défendus, ici, les prérogatives exclusives des Etats en matière énergétique, domaine stratégique d’une trop grande importance pour être laissé aux eurocrates, nous soutiendrons comme un moindre mal la solution de « séparation effective » proposée entre autres par la France et l’Allemagne. Et nous voterons contre des textes dont nous désapprouvons fondamentalement la philosophie.
Par xxx000xxx il y a 6 ans