11 septembre WTC et police d'assurance

Darimon

par Darimon

145
1 901 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Source : http://www.youtube.com/watch?v=zRCHlQxdHgk

Certains prétendent que le WTC souffrait de "difficultés financières" avant le 11 septembre 2001, ce qui aurait motivé les "démolitions contrôlées" afin de "toucher l'assurance". Il paraît même que les locations étaient "en baisse constante" et que le désamiantage aurait coûté "plus d'1 milliard".

En réalité, malgré la chute des locations suite aux attentats de 1993, le taux d'occupation a remonté à 90% en mai 1998, et au niveau très satisfaisant de 98% en février 2001 (*).

(*) http://web.archive.org/web/20080507143036re_/www.panynj.gov/AboutthePortAuthority/PressCenter/PressReleases/PressRelease/index.php?id=61

Le prix du m2 avait même atteint près de 10000 dollars, ce qui classait le WTC de New-York au 3è rang parmi les centres commerciaux des USA. Le WTC's Windows était le restaurant le plus fréquenté du pays.

Bien que l'amiante fut choisi initialement pour le WTC, son usage a été restreint en 1970, après son application uniquement dans la tour Nord jusqu'au 38è étage. Et jusqu'en 2001, le désamiantage a été réalisé sur la moitié de ces étages. Lors d'un recours engagé en vain contre ses assureurs, le Port Authority avait estimé le coût total des travaux à 200 millions de dollars.

Suite à l'attentat de 1993, la réparation du WTC a coûté plus de 500 millions. Celle du building Verizon, endommagé par la chute du WTC7, s'est élevée à 1,2 milliards.

Quant au WTC1, le coût de désamiantage de 200 millions s'avérait nettement supportable, vu sa rentabilité énorme.

La couverture contre le terrorisme contractée par Larry Silverstein était la norme dans les contrats d'assurance "tous risques", même avant 1993 pour le WTC. Le doublement des indemnités n'a rien à voir avec une supposée clause particulière pré-11 septembre 2001. Les 4,6 milliards qui lui sont dus ne couvrent pas le montant total de reconstruction du site, estimé actuellement à 7 milliards minimum. En résumé, Larry Silverstein n'a tiré aucun profit des attentats, bien au contraire.

Pour couvrir le reste des coûts de reconstruction, l'Etat de New-York a alloué au site du WTC 3,4 milliards de dollars en Liberty Bonds. En contrepartie, Larry Silverstein a cédé à l'Autorité Portuaire ses droits sur la Tour Liberté et la Tour 5.

Même si des partisans de la théorie du complot se plaisent à affirmer que le WTC était un gouffre financier avant le 11 septembre 2001, et que Larry Silverstein a réalisé des bénéfices substanciels lors de sa destruction, rien ne saurait être plus éloigné de la réalité.

Plus d'informations au sujet des théories du complot sur le 11 septembre 2001 :
http://perlesdu911.blog4ever.com

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.