Les dégâts du vol 77 sur les anneaux du Pentagone

Darimon

par Darimon

145
5 172 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Source : http://www.youtube.com/watch?v=WTWxT_cYj4s

Des conspirationnistes affirment qu'il est physiquement impossible pour un Boeing 757 de traverser 3 anneaux du bâtiment Pentagone, soit un total de 2,75 m de béton renforcé. D'après eux, le hic se trouverait dans le fait que le vol 77 aurait dû passer à travers 6 murs de béton renforcé, épais de 45 cm chacun.

Mais le Vol 77 est entré essentiellement par le rez-de-chaussée, avec des dommages moindres provoqués par la queue de l'avion au premier l'étage. Dans cette partie du Pentagone, le rez-de-chaussée et le 1er étage étaient des espaces ouverts : http://www.luogocomune.net/site/modules/news/library/studies2b.gif

Des débris ont terminé leur course à travers l'anneau C qui, d'après le rapport de l'ACSE (American Society of Civil Engineers) sur le bâtiment, n'est constitué que de deux couches de briques non renforcées.

Ainsi, dans le béton renforcé, l'avion n'est pas passé à travers une épaisseur totale de 2,75 m, mais de seulement 45 cm à partir du point d'impact initial.

Bien sûr il a fallu une absorption considérable d'énergie pour passer à travers une forêt de poteaux sur une distance de 95 m. Si un missile avait frappé le Pentagone, il aurait explosé en morceaux au point d'impact. Ses débris ne se seraient pas étalés vers l'avant sur 95 m.

Plus d'informations au sujet des théories du complot sur le 11 septembre 2001 :
http://perlesdu911.blog4ever.com

15 commentaires

Kassambre : "Et puis le terme conspirationiste attribué à des gens qui n'ont fait que se poser des questions tout à fait légitimes,"

Un certain nombre de conspirationnistes affirment hypocritement ne se poser de questions, tout en ayant déjà prononcé leur verdict depuis belle lurette. C'est à l'image de Loose Change 2, qui se contente de dire "pourquoi ? ... Pourquoi ? etc...", mais les questions sont tellement tendancieuses que ce pseudo-documentaire est en fait un chef d'œuvre de manipulation dont on ne peut que sortir convaincu d'une supposée implication gouvernementale dans les attentats du 11 septembre 2001, du moins dans l'immédiat (ce qui était mon cas).
Par Darimon il y a 6 ans
kassambre : "Pour le reste tu tentes de blanchir des prédateurs de leur terrorisme d'état depuis des siecles, de leur politique criminelle contre l'humanité,"

Là vous tombez dans le même travers qu'un certain Philippe Val accusant les conspirationnistes d'être les "complices" des terroristes et des criminels. Ce procédé nauséabond porte un nom : la culpabilisation par association.
Par Darimon il y a 6 ans
Et puis le terme conspirationiste attribué à des gens qui n'ont fait que se poser des questions tout à fait légitimes, en raison de la nature de l'impact sur le Pentagone, est dans la droite ligne de tout les concepts et formules dans lesquels on enferme des gens pour les décrédibiliser ou les diaboliser, qui sont le fruit d'une propagande oligarchiste. Celui qui serait le conspirationiste est convaincu suffisamment de preuves à l'appui, qu'il faut tjrs chercher la vérité par soit meme. Il est convaincu que vu la nature des pouvoirs qui nous gouvernent, prendre pour argent comptant les versions officielles, c'est se comporter en mouton.
Par Kassambre il y a 6 ans
Pour le reste tu tentes de blanchir des prédateurs de leur terrorisme d'état depuis des siecles, de leur politique criminelle contre l'humanité, basée sur le pillage et la guerre perpetuelle à l'encontre de peuples n'ayant pas les moyens de se défendre, qu'ils justifient si nécessaire par des attentats montées de toutes pieces, tel que l'opération northwoods, aujourd'hui démontrée par les archives, ou les frappes des tours jumelles et du pentagone, demontrées par l'ouvrage enquete d'Eric Laurent "la face cachée du 11 septembre" et le témoignage vidéo du réalisateur juif américain Aaron Russo qui rapporte les aveux d'un Rockefeller, 11 mois avant les attentats.
Par Kassambre il y a 6 ans
Kassambre : "il n'en reste pas moins que l'enquête la plus sérieuse d'Eric Laurent, plus les aveux de l'un des hommes les plus riches et les plus puissants du monde, rapporté par le réalisateur américian Aaron Russo, démontrent qu'on savait que les attentats allaient avoir lieu et qu'on a laissé faire, pour justifier l'agression génocidaire du peuple irakien, et imposer par la force des armes le pipe line pour extraire le pétrole turkmen à travers l'Afghanistan."

Que les autorités américaines n'aient pas pris suffisamment au sérieux les risques d'attentat par détournement d'avions est un secret de Polichinelle :
http://www.dailymotion.com/video/x60vjg

Et j'ai vraiment un doute sur le fait qu'on puisse délibérément laisser faire des attentats de cette ampleur, même pour les justifications que vous citez :
http://www.dailymotion.com/video/x5v4jv
Par Darimon il y a 6 ans