Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Gabriel Matzneff - Belle interview d'un homme d'une culture et d'une sincérité hors normes

l’année dernière89 views

Interview du 12 mars 2015.

Qu’est-ce qu’un grand écrivain ? Quelqu’un qui va jusqu’au bout de lui-même et qui utilise la langue comme personne. Quelqu’un qui a un style, un univers et qui prend tous les risques pour le faire vivre. Pour le reste, il y a la justice et la conscience. Mélanger ce qui ne doit pas l’être sonne tout simplement la mort de l’art et de la littérature qui ont leur morale propre, laquelle est très ancienne et ne s’accorde pas toujours avec la morale démocratique qui change avec la marche du monde.

Voici son programme :
- Concerto pour violon en ré majeur de Beethoven interprété par David Oïstrakh ;
- un air de La Périchole d’Offenbach interprété par Teresa Bergenza : “Oh mon cher amant je te jure”
- une valse de Chopin interprété par Dinu Lipatti (par exemple opus 69 n° 1 ou opus 62 n° 2) ;
- la scène 20 du Don Juan de Mozart, (”Riposate, vezzose ragazze”) où figure le fameux “E’ aperto a tutti / Viva la libertà !”, avec Ruggiero Raimondi dans le rôle titre.

Les 3 madeleines musicales :
- une célèbre chanson russe “La pomniou vlas” (je me souviens d’une valse) avec le choeur Les cosaques du Don
- Jacques Brel, “Il peut pleuvoir sur les trottoirs »
- “O surdato ‘nnamurato” par Massimo Ranieri ou par Roberto Murolo

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Gabriel Matzneff - Belle interview d'un homme d'une culture et d'une sincérité hors normes
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5ooi2v" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus