Advertising Console

    Krach écologique : deux pensées magiques

    Reposter
    clubstrategies

    par clubstrategies

    25
    707 vues
    Le mardi 03 juin 2008, le Club Stratégies - www.leclub.org - recevait Geneviève Férone, directrice du développement durable du groupe VEOLIA Environnement et auteure de l’ouvrage 2030 le Krach écologique (Éditions Grasset, 2008).

    " On est beaucoup plus près de réussir la fusion nucléaire que de nous entendre avec notre voisin de palier. Et le problème que nous avons à solutionner il passe par une entente avec le voisin de palier. "

    Pour Geneviève Férone la vraie question n'est pas celle de la protection de l'environnement en tant que tel, mais de celle de l'adaptation de l'espèce humaine aux bouleversements annoncés et de savoir si oui ou non nous avons une " communauté de destin ".

    Si nous faisons l'impasse sur cette question, nous dit Geneviève Férone, nous irons probablement vers une forme de chaos, les bouleversements sociaux et climatiques étant tels que de nombreux régimes politiques " apaisés " ne pourront y faire face et seront menacés.

    Face à cette situation, à ces bouleversement annoncés il y a deux " pensées magiques " :

    La première, " ultradominante " : " la technologie va nous sauver ". Le risque ici est celui d'un véritable acharnement, d'un " forçage technologique " qui pourrait conduire à toujours plus d'inégalités. Une croyance partagée par tous ceux qui croient sincèrement au " mythe du progrès ", tous ceux pour lesquels le progrès n'a jamais failli.

    La seconde, plus minoritaire : " la décroissance va nous sauver " . " Non ", affirme Geneviève Férone, n'en déplaise aux " décroissants " et autres zélateurs de la deep ecology, " la décroissance obligatoire c'est le chaos, c'est ce qu'il y a de pire comme scénario " et croire que l'on puisse organiser un partage ensemble, sereinement et sans conflictualité apparaît comme complètement illusoire. C'est une représentation à la fois naïve et morbide du monde, conclue-t-elle..