Charlotte Corday 1

Khalem

par Khalem

392
47 906 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Juillet 1793. Pour Charlotte Corday, Marat est l’homme à abattre, celui qui, dans son journal, appelle au meurtre. Elle mesure son geste, elle tue un symbole, un homme adulé par le peuple.

Huit jours s’écoulent entre le moment où Charlotte Corday quitte Caen et le moment où la lame de la guillotine s’abat sur elle, place de grève à Paris. Une semaine pour comprendre les motivations qui animent cette belle jeune femme solitaire, arrière-petite fille du grand Corneille, républicaine convaincue et déterminée à se sacrifier pour affirmer les valeurs de la liberté.

1.http://www.dailymotion.com/apocalyptique01/video/x5lthp_charlotte-corday-1_shortfilms
2.http://www.dailymotion.com/apocalyptique01/video/x5ltwc_charlotte-corday-2_shortfilms
3.http://www.dailymotion.com/apocalyptique01/video/x5lveh_charlotte-corday-3_shortfilms
4.http://www.dailymotion.com/apocalyptique01/video/x5lwsf_charlotte-corday-4_shortfilms
5.http://www.dailymotion.com/apocalyptique01/video/x5lxbx_charlotte-corday-5_shortfilms

11 commentaires

Révolutionnaires, tous sanguinaires....
Par lilleprinsen il y a 3 ans
La révolution a toujours été volente! de A à Z! MORT A LA REPBLIQUE! VIVE LE ROI!
Par thechouan il y a 4 ans
Merci pour le partage. L'histoire de l'acte de Charlotte Corday n'est plus assez connu. L'assassinat politique est bien sûr condamnable aujourd'hui mais comment arrêter des tyrans de la pensée lorsque le régime est totalitaire comme il l'a été du 6 avril 1793 à juillet 1794 ! Régime qui au prétexte de défendre la Révolution en a renié les apports de 1789 !!! L'opposition ne pouvait que s'exiler, mourir libre ou disparaitre.

Certes à l'heure des débats sur l'identité nationale, il convient d'accepter l'histoire de France dans son ensemble mais il est aussi nécessaire de ne pas avoir de tabou sur ce qui en est contestable : le mythe d'une révolution propre n'existe pas.

Par Cécile Renault il y a 5 ans
Elle était réellement dans son univers corneilleinne. Elle s'était beaucoup trop focalisée sur lui.
ca va la pousser à commettre l'erreur.
Par cdipre il y a 5 ans
Elle a conçue son projet dans l'indiscrétion. Elle n'aurait jamais dû prononcer le nom marat. Même ceux qui étaient du côté de Marat étaient guillotinés sans preuves.
Par cdipre il y a 6 ans
Voir plus de commentaires