Advertising Console

    Bernard Thibault en colère !

    Reposter
    larnaut

    par larnaut

    118
    1 619 vues
    Bernard Thibault
    Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
    Aller à : Navigation, Rechercher
    Bernard Thibault à une manifestation à Paris le 19 novembre 2005.Bernard Thibault est un syndicaliste français né le 2 janvier 1959 à Paris (6e arrondissement) d’une famille originaire du Morvan. Depuis 1999, il est le secrétaire général de la Confédération générale du travail (CGT).

    Biographie [modifier]
    À l'âge de 15 ans, il entre au centre d’apprentissage de la SNCF de Noisy-le-Sec, dont il sort en septembre 1976 avec un CAP de mécanique générale. Il est aussitôt embauché par la SNCF au dépôt de Paris-la Villette. En 1977, il adhère à la CGT, et devient responsable de la Commission des jeunes du syndicat. En 1980, il devient secrétaire du syndicat de son dépôt. A 24 ans, il est élu secrétaire des cheminots CGT Paris-Est.

    Lors des grèves de la fin 1986, il impulse le rythme de la mobilisation tout en intégrant le mode de fonctionnement des coordinations, sur lesquelles les syndicats étaient jusque là très réticentes, en intégrant des grévistes non syndiqués dans les délégations et en faisant voter par les AG les principales décisions. Cette pratique se retrouvera dans les mouvements de 1995. Il est alors l'une des figures principales du mouvement et devient l'un des symboles du renouveau de la CGT[1].

    En 1987, il adhère au Parti communiste français. Le mois de novembre de la même année, il rejoint le Bureau fédéral des cheminots CGT. En 1997, il entre au Bureau confédéral. Enfin, en janvier-février 1999, lors du 46e congrès, il succède à Louis Viannet à la tête de la confédération. Il quittera ses responsabilités nationales au PCF pour marquer la fin du concept de syndicat comme courroie de transmission du parti.