"200 euros par mois" pour un plein temps

Le Monde.fr
5,4K
3 400 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Prises au piège du travail clandestin, des femmes sans papiers occupent jour et nuit, une entreprise de nettoyage du XIe arrondissement de Paris pour demander leur régularisation.

L'entreprise qui "sans le savoir" selon la direction, embauche sous un faux nom ou avec des documents d'identité trafiqués, des femmes sans papiers leur fait signer un contrat de travail temporaire à mi-temps et fixe des "objectifs impossible" à atteindre en une demie journée expliquent les grèvistes du XIe arrondissement de Paris.

Les commentaires ont été désactivés pour cette vidéo.