Advertising Console

    Yves Cochet parle des 4x4

    Reposter
    Rue89

    par Rue89

    1,6K
    2 061 vues

    9 commentaires

    Helder
    Suite : Quand je fais mes km à vélo, je me dis que je n'ai pas besoin de contracter un prêt automobile auprès de ma banque, cette même banque qui rend la société obèse (auto, crédit à la [sur]consommation, prêt immobilier fou [cf crise des subprimes]).
    Par HelderIl y a 6 ans
    Helder
    @ piccolo34 et skatouzz : +1 pour tout ce que dit skatouzz. En même temps, pas dur pour moi de penser comme cela, puisque je suis cycliste convaincu et que le "travailler plus pour gagner plus" m'a fait rire dès la minute où j'ai entendu le slogan.
    Et n'allez pas me dire que le vélo est fait pour les petits bobos, j'arrive à faire dans mes grosses journées 42km de vélo. Je veux bien croire que ça fatigue, mais il faut savoir si on veut une société malade (l'obésité est vecteur de maladies, la voiture est source d'accidents mortels) ou si l'on veut une société de l'effort intelligent (je dis que travailler plus pour gagner plus, c'est rendre la société encore plus obèse, encore plus gourmande d'on ne sait trop quoi en fait).
    Par HelderIl y a 6 ans
    piccolo34
    +1 pour l'imposture mais pas pour le reste
    Par piccolo34Il y a 7 ans
    Tom W.
    La liste est longue et l'espace pour écrire est petit.

    Tout ça pour dire que ce qu'il faut ce n'est pas changer nos voitures, mais tout faire pour ne plus en avoir besoin.
    L'initiative personnelle rejoint ici l'initiative politique.

    Plutôt que de fabriquer des piles au lithium en inde et les recharger avec de l'uranium africain, nous pourrions adopter une démarche plus engagée, et par exemple:
    - favoriser les commerces de quartier au détriment des centres commerciaux situés loin de l'habitat.
    - relocaliser les lieux de travail et de loisir à proximité des lieux d'habitation
    - supprimer la voiture en ville (60% de la voirie, du bruit et des accidents), d'abord en en supprimant la nécessité: transports en commun adaptés, pistes cyclables sécurisées (et pourquoi pas un péage urbain pour financer tout ça, qui pourrait être vu comme un "permis de rouler sans bouchons"?)
    Par Tom W.Il y a 7 ans
    Tom W.
    Faire croire qu'il suffit de "verdir" les voitures pour supprimer les problèmes qu'elles suscitent, c'est aussi détourner l'opinion des vrais problèmes!

    C'est LA grosse imposture de la politique que mène Jean-Louis Boroloo. Petits exemples des incohérences de cette mini-ambition (opportuniste plus qu'ambitieuse):
    - la toyota prius pollue plus qu'un 4x4 si on prend en compte sa fabrication, sa durée de vie,... (CF l'étude américaine "dust to dust")
    - La voiture roulant aux biocarburants présente l'énorme désavantage de...rouler aux biocarburants (bilan écologique catastrophique, concurrence avec les productions vivrières,...)
    - Ca ne règlera rien à la pollution visuelle, sonore, sociale,...

    Renouveler le parc automobile, c'est bien gentil mais une politique réellement audacieuse consisterait à "sortir" de la "civilisation automobile"

    Et si choisir des boucs émissaires est mal, choisir les mauvaises solutions l'est aussi!
    Par Tom W.Il y a 7 ans
    Voir plus de commentaires