Advertising Console

    Micha Wald

    Reposter
    Cinergie Cinergie.be

    par Cinergie Cinergie.be

    180
    690 vues
    Micha Wald:

    "C’est clair que si je n’avais pas été juif, je n’aurais jamais fait un film comme ça. Je ne vois pas où aurait été mon intérêt et quels comptes j’aurais pu avoir à régler avec ma famille. Bien sûr, il y a des gens qui trouvent le film un peu dérangeant et [qui trouvent] que ça montre une image négative du peuple juif comme si c’était un peu une représentation, comme si c’était trois personnes pour parler du peuple juif. Alors qu’ici, le film est quand même dédié aux amies de ma grand-mère et à ma grand-mère donc à un type de femmes très précis, d’un certain âge avec tout un passé. Et moi, (…) j’aime bien ces femmes; elles me font rire et en même temps, elles me touchent. Voilà, je pense que ce n’est pas juste cruel (…). Mais, je me souviens, on a fait une projection de ce film au club Amitié, un club pour des gens du troisième, quatrième, cinquième âge où j’ai rencontré beaucoup de femmes pour faire des castings. Et les rencontres, c’était assez agréable et rigolo. Après, on a projeté le film et il y a quand même eu un débat assez tendu. A un moment,(…) un vieux monsieur s’est énervé, s’est levé et il a dit : « Si c’était trois flamandes dans la voiture, est-ce qu’il y en a une de vous ici qui aurait quelque chose à dire ?! » et puis tout le monde s’est tu et c’était réglé."

    la suite sur www.cinergie.be

    http://www.cinergie.be/entrevue.php?action=display&id=301