Lieven Debrauwer

Cinergie Cinergie.be
136
265 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le mythe de la jeunesse est devenu un culte (merci à Dorian Gray !) et le cinéma ne pouvait qu'accompagner cette tendance. Les personnages âgés sont de plus en plus éloignés des histoires qu'on voit sur grand écran ou alors ils n'occupent qu'une petite partie des scénarios. Pourtant, cette année, Cinéart a déjà sorti The Mother - où une grand-mère anglaise redécouvre les plaisirs de la vie - maintenant c'est Confituur qui nous montre un couple âgé au bord de la rupture. Après le court Leonie et l'intéressant Pauline et Paulette, le flamand Lieven Debrauwer (voir webzine 52) revient à ce type de personnage marqué par le passage des années. Le choix, assure-t-il, a été inconscient, mais, ne dit-on pas que l'inconscient est tellement fort qu'il donne, qu'il a donné, ou qu'il donnera (?) une forme à son style en tant que réalisateur.

Lieven Debrauwer est peut-être le cinéaste qui aime les vieux, mais il préfère les vieilles dames. Après deux collaborations réussies avec Dora van der Groen, on découvre Marilou Mermans, Viviane De Muynck et Chris Lomme dans trois interprétations exceptionnelles. Elles jouent respectivement, Emma, Gerda et Josée, la femme et les deux soeurs de Tuur, interprété par Rik Van Uffelen. Ensemble, les quatre personnages forment le coeur d'une histoire de famille construite à partir des petites faiblesses et des petites réussites quotidiennes.

lire la suite sur www.cinergie.be
http://www.cinergie.be/critique.php?action=display&id=63

0 commentaire