"Home sweet home" Benoit lamy

Cinergie Cinergie.be
139
1 239 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Benoit lamy: "Aujourd’hui, j’ai trois fois vingt ans, je suis en plein dans le troisième âge, mais à l’époque, pas du tout. J’avais un grand-père merveilleux, qui avait fait une fugue d’un home et qu’on avait retrouvé sur un quai de gare, à Maastricht, complètement paumé. C’est là que mon père s’est dit que le home ce n’était pas fait pour lui.
A l’époque, j’avais fait des stages en Italie et en France. Revenu en Belgique, j’ai été frappé de constater que la Belgique est un pays de vieux. On était en mai 68, la mode était à la révolte. Alors, pourquoi pas faire un film qui renverse complètement le propos par rapport à la jeunesse et qui montre des vieillards toniques ?! Et c’est comme cela que l’idée de Home Sweet Home est venue, avec mon coéquipier Rudolph Pauli, qui, lui-même, avait eu une expérience similaire, avec une grand-tante échappée d’un home hollandais."
http://www.cinergie.be/entrevue.php?action=display&id=237

0 commentaire