Cinergie Cinergie.be
141
284 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Wallimage a fêté ses cinq ans pendant le Festival du Film d’amour à Mons et les fête à Paris au Centre Wallonie-Bruxelles. Cinq ans déjà pour un fonds régional devenu familier dans le paysage audiovisuel belge qui a permis à la Région Wallonne d’accueillir des tournages, de commencer à se doter d’infrastructures de post-production cinématographique et de co-produire maints films intéressants dont l’Enfant, dernière Palme d‘Or du Festival International de Cannes.
Philippe Reynaert : Les vrais précurseurs des fonds régionaux sont les allemands pour des raisons historiques évidentes. Constituée depuis la dernière guerre, de länder plus puissants, à la limite, que leur fédération, l’Allemagne a eu la première l’idée des fonds régionaux. Il est vrai que depuis cinq ou six ans, il y a une montée en puissance de fonds régionaux de pays qui ne sont pas constitués de fédérations régionales, comme la France, par exemple. Il y a dix ans y est né le fonds Rhône-Alpes et aujourd’hui, existent le Nord-Pas-de-Calais, Alpes Provence Cote d’azur et la région Ile-de-France. La création de Wallimage s’est inscrite dans le moment de ce démarrage européen. Aujourd’hui, CinéRegio, la coordination des fonds régionaux, compte dix-sept membres du nord au sud de l’Europe. L’Observatoire Européen de l’Audiovisuel à Strasbourg constate que l’argent des régions représente environ 20% des investissements publics dans le cinéma (un euro sur cinq vient des régions) et qu’il s’agit de la seule source financière en expansion.
lire la suite www.cinergie.be
http://www.cinergie.be/entrevue.php?action=display&id=529

0 commentaire