Advertising Console

    Hubert Toint, Trombone en coulisses

    Reposter
    Cinergie Cinergie.be

    par Cinergie Cinergie.be

    178
    1 338 vues
    Le film est doté d’un humour Kafkaien, c’était voulu au départ ?

    Hubert Toint : Oui, évidement. Humour Kafkaien, je dirais même absurde. J’ai voulu pousser l’absurde dans ses retranchements. On est parti d’une situation absurde, inspirée de la réalité que nous connaissions, que nous connaissons toujours.

    Cinergie : Est-ce que si je te dis que le format de la photo des 10 trombonistes et celle des 15, c’est une métaphore du cinéma, tu es d’accord ?

    Hubert Toint : Oui, je suis d’accord avec toutes les interprétations que chacun en fera. Ça peut être une métaphore du fait qu’il n’y a pas de la place pour tout le monde. Je me suis retrouvé au Festival de Cannes, et on est sur une sorte de photo, de papier photographique qui est limité. Il n’y a pas de place pour tout le monde. Ceux qui sont hors de la photo, veulent, bien entendu, être sur la photo. Et parfois, certains sont même prêts à tout faire pour ça.

    lire la suite sur www.cinergie.be
    http://www.cinergie.be/entrevue.php?action=display&id=538